Acacia vestita “Sainte Hélène” : plantation et entretien

Acacia vestita est un arbuste originaire du sud-est de l’Australie. Ce mimosa est apprécié pour sa floraison qui intervient – dans le sud-est de la France – fin février et début mars. Mais cette espèce est aussi intéressante pour la forme et la couleur de ses feuilles, ainsi que pour son port retombant.

Acacia vestita est suffisamment résistant au gel pour être cultivé durablement dans les zones plus plus abritées de Provence. Des températures jusqu’à -5°C ne l’affectent pas. Les plantes cultivées à la Londe-les-Maures n’ont pas subit de dégât à -7°C en février 2012.

Acacia vestita sainte helene
Acacia vestita “Sainte Hélène”, spécimen cultivé dans le jardin australien du Jardin zoologique tropical à La Londe-les-Maures dans le Var.

Acacia vestita est un plante de culture simple. Comme tous les mimosas, cette espèce demande une exposition ensoleillée pour un bon développement. Le substrat doit être drainant, mais n’a pas besoin d’être riche en matière organique.

En été, les plantes nouvellement plantées de l’année apprécient un arrosage abondant deux fois par semaine. Les années suivantes, une arrosage par semaine de juin à septembre est suffisant.

Beaucoup de plantes vendues par les pépiniéristes sont greffées sur une espèce tolérante aux sols calcaires. Ce qui permet la culture de nombreux mimosas calcifuges dans les régions au sol calcaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 40 = 43