Bambou : quand l’arroser

Vous cultivez du bambou et vous souhaitez savoir quand l’arroser ? Cet article s’adresse à vous. Un bambou est une graminée dont le feuillage doit toujours rester vert. Originaire des régions subtropicales et tropicales, les bambous sont généralement des plantes qui ont régulièrement besoin d’eau en quantité importante. Dans un jardin, il faudra veiller à les arroser ponctuellement, surtout en été.

Si vous jardiner dans le sud-est de la France ou dans une région où la période estivale est chaude et aride, vous devez irriguer vos plantes plusieurs fois par semaine à partir de juin et jusqu’au retour des pluies automnales.

Quand faut-il arroser un bambou ?

Les bambous doivent être arrosés plusieurs fois par mois, surtout lorsqu’il fait chaud. Pour une plante qui vient d’être plantée, il faut deux à trois arrosages par semaine durant le premier été. En dehors de la période la plus chaude de l’année, il faut un arrosage par semaine pour éviter que les feuilles se dessèchent.

Par la suite, un massif de bambous qui se sont bien enracinés peut être arrosé une fois par semaine. Mais l’arrosage doit être abondant pour que l’eau pénètre en profondeur dans le sol. C’est aussi que la plante peut accéder à des réserves d’eau pendant plusieurs jours.

Rappelons que les bambous aiment l’eau, mais qu’ils ne supportent pas être plantés dans un sol toujours gorgé d’eau. Il ne s’agit pas de plantes de marécages. Le substrat doit être aéré, sinon les racines meurent rapidement et c’est tout le végétal qui est perdu.

Pour en savoir davantage, consultez notre article sur la plantation et l’entretien des bambous.

Quelle quantité d’eau apporter à un bambou ?

En plus d’arroser régulièrement, il vaut apporter une quantité d’eau suffisante pour chaque plante. Plus de dix litres d’eau sont nécessaires pour une motte de bambou qui vient d’être planté.

Par la suite, cette plante gagne du terrain grâce à ses rhizomes traçants. Un asperseur simplifiera le travail et délivrera une grande quantité d’eau sur toute la surface gagnée par la plante.

Comment reconnaître un bambou qui a soif ?

Il est facile de reconnaître un bambou qui a soif. Les feuilles d’une plante qui manque d’eau s’enroulent. Ainsi la plante réduit la surface en contact avec l’air et diminue l’évapotranspiration.

bambous qui a soif
Feuillage d’un bambou qui a soif

Lorsque les feuilles s’enroulent sur elles-mêmes, il est encore temps de redonner un bel aspect à votre plante. Un arrosage abondant au pied de la plante va réduire le stress hydrique et après quelques heures les feuilles vont reprendre leur apparence normale. On peut aussi pulvériser de l’eau sur les feuilles pour rafraichir la plante.

Certaines espèces de bambous réagissent systématiquement lorsqu’il faut trop chaud. Les feuilles s’enroulent sans que le sol ne soit sec. C’est le cas des espèces des régions d’Himalaya et plus particulièrement des bambous du genre Fargesia. Ces espèces gagnent à être plantée à la mi-ombre si vous jardiner dans le sud de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WC Captcha 85 + = 88