Le châtaignier : culture et usages de Castanea sativa

La châtaignier commun – nommé par les botanistes Castanea sativa – est un arbre important culturellement et économiquement pour certaines localités de Provence. C’est le cas notamment dans le massif des Maures où cet arbre est encore exploité. La commune de Collobrières dans le sud du département du Var est bien connue pour la castanéiculture. Il s’y tient chaque année la fête de la châtaigne qui attire des milliers de visiteurs.

Histoire naturelle du châtaignier

Le châtaignier est un arbre mellifère. Les fleurs qui apparaissent à la fin du printemps attirent les abeilles en grand nombre. Le nectar qu’elle récupèrent est à la base d’un miel à la couleur ambré et à l’arôme fort. Le miel de châtaignier à de nombreux amateurs et les apiculteurs transhument souvent leurs ruches dans les châtaigneraies pour profiter de cette courte miellée.

Les châtaigniers sont des arbres réputés pour vivre très longtemps. Un exemplaires qui se trouve aux Mayons (département du Var) aurait pas moins d’un millénaire. Il est localement nommé “le grand-père châtaignier”.

La castanéiculture en Provence

La culture de la châtaigne en Provence est moins connue que celle de l’olivier ou de la lavande. Il s’agit d’une culture traditionnelle, mais contrairement aux plantes citées, l’exploitation des châtaigniers est spécifique à quelques endroits. Dans le Massif des Maures, le châtaignier aurait été introduit par des moines au 12ème siècle. Cet arbre serait actuellement présent sur un millier d’hectares répartit entre quelques communes.

Conditions de culture des châtaigniers

Dans le Massif des Maures, le sol schisteux – non calcaire – et les conditions climatiques conviennent au châtaignier. Par contre, cet arbre semble ne pas apprécier les zones de plus basses altitudes et les expositions au sud. Le sol y est trop aride et souvent trop argileux. Par conséquent, on ne retrouve pas de châtaigneraie à proximité du littoral méditerranéen. Toutefois, on peut rencontrer quelques sujets de châtaigniers dans des jardins.

Bref, le châtaignier a besoin de conditions particulière pour se sentir chez lui dans une région où il fait souvent trop chaud et trop sec. Ce qui explique que sa culture n’est possible que dans quelques régions pour le sud de la France : Ardèche, Massif des Maures,…

Choix des portes greffes et des greffons

Il existe quelques variétés de châtaigniers pour servir de porte-greffe et deux sont souvent conseillées pour le climat méditerranéen. Il s’agit de Maraval et de Ferrosacre. Ce choix est aussi motivé par la résistance aux maladies et notamment au chancre et à la maladie de l’encre responsables du dépérissement des châtaigneraies. Le porte-greffe apporte aussi de la vigueur à l’arbre.

Le choix du greffon est souvent tourné vers des variétés locales. Pour le Var, notons Marrouge qui est assez tolérance à la sécheresse estivale.

Le châtaignier est une plante qui a besoin d’une fécondation croisée pour donner des fruits. C’est-à-dire qu’une fleur ne sera pas fécondée par le pollen de son arbre ou d’un clone. Deux châtaigniers de la même variété sont des clones, c’est-à-dire qu’ils sont génétiquement identique.

Dans certaines situations, la présence de châtaigniers sauvages est suffisante pour permettre la pollinisation. Mais si la plantation est éloignée des peuplements spontanés, il faut introduire deux variétés sur les mêmes parcelles du verger.

Les fêtes de la châtaigne dans le Var

Chaque fin d’année – souvent durant le mois d’octobre – des communes organisent des fêtes de la châtaigne. La plus connue se tient à Collobrières durant trois week-ends consécutifs. Mais on peut aussi profiter des festivités à Pignans, aux Mayons, à Gonfaron, à la Garde-Freinet et à Camps la Source.

châtaignes
Les châtaignes se récoltent en fin d’année, d’octobre à décembre. Source : Pixabay

Les châtaignes peuvent être consommées cuites. Mais il est aussi possible de les transformer. On peut en faire de la farine, des crêmes, des glaces, mais aussi de la bière.

Pour en savoir plus sur le châtaignier

Si vous êtes intéressé par l’exploitation des châtaigniers, nous vous invitons à consulter le site https://www.chataigneduvar.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 + 2 =