Comment faire pousser du gingembre ?

Le gingembre est une plante originaire d’Asie. Cette espèce est très connue des cuisiniers et des adeptes de remèdes naturels. Cette plante aurait des vertus toniques et aphrodisiaques. C’est la racine ou plus exactement le rhizome qui intéresse les connaisseurs. Vendue dans les épiceries et parfois même dans les supermarchés, peu de jardiniers savent qu’il est possible de faire pousser du gingembre chez soi. On peut alors obtenir une plante attractive et récolter des rhizome frais. Cet article présente comment faire pousser du gingembre. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Qu’est ce que le gigembre ?

Les botanistes ont baptisé le gigembre Zingiber officinale. Cette plante appartient à la famille des Zingiberacées et est originaire d’Inde. La plupart des adeptes de cuisine exotique connaissent bien l’aspect du rhizome du gingembre. Mais peu de personnes ont déjà vu la partie aérienne de la plante.

Le gingembre est une espèce exotique ornementale et peut être gardées comme plante d’intérieur. La floraison est atypique et particulièrement attractive.

gingembre
Les rhizomes de gingembre sont bien connus des amateurs de cuisine asiatique. Source : Pixabay.

Comment trouver un rhizome à planter ?

Il est maintenant facile de trouver un rhizome de gingembre. Malheureusement, beaucoup ont été stocké longtemps après leur récolte et sont flétris. Les rhizomes sont souvent traité par irradiation pour éviter qu’ils ne poursuivent leur croissance. Ce matériel risque de pourrir à sa mise en terre. Il faut donc rechercher des rhizomes frais. Si vous observer des excroissances blanches à leurs extrémités, vous avez sans doute trouvé les bonnes racines.

Quelques pépinières proposent des plantes et des rhizomes prêts à être plantés. Vous pouvez vous orienter vers celles qui proposent des plantes qui n’ont pas reçues de traitements chimiques. Ce choix est judicieux si vous souhaitez consommer les racines.

Comment cultiver le gingembre ?

Le gingembre est une plante d’origine tropicale. Dans la plupart des régions d’Europe, sa culture ne peut se faire qu’à l’intérieur, en véranda ou sous serre. Toutefois, des cultivateurs entretiennent pendant plusieurs années des plantes à l’extérieur.

Dans tous les cas, vous devez planter un morceau de rhizome qui porte au moins un bourgeon, l’excroissance blanche dont nous parlions juste auparavant.

Cultiver du gingembre en extérieur

Le site Dave’s Garden indique que les parties souterraines du gingembre peuvent résister à des gelées assez fortes. Le paillage contribue à préserver les rhizomes du gel. La culture du gingembre est semblable à celle des plante du genre Alpinia.

On peut aussi placer des rhizomes en terre dans le potager et cultiver les plantes jusqu’à l’automne. La récolte de rhizomes de 6 mois d’âge permet d’obtenir un produit au goût citronné. Si on ne les consomme pas on peut garder les rhizomes à l’intérieur jusqu’à la saison suivante.

Cultiver du gingembre en intérieur

Assez robuste, le gingembre peut être cultivé dans un pot et placé derrière une fenêtre à une exposition lumineuse durant l’hiver. Durant la belle saison, cette plante sera placée en extérieur à la mi-ombre. Dans la nature, cette espèce pousse en sous-bois et l’exposition plein soleil ne lui convient pas.

L’arrosage doit être régulier durant la période la plus chaude de l’année. Un à deux arrosages sont suffisants pour une plante cultivée en pleine terre. Pour les gingembres cultivés en pot, un arrosage plus fréquent est préférable.

Le gingembre apprécie un sol drainant et riche en matière organique. En pot, on peut utiliser un mélange fait de deux parts de terreau de feuilles et d’une part de terre de jardin. Si cette terre est argileuse, il faudra réduire la quantité apportée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 + = 21