Cycas revoluta : plantation entretien

Cycas revoluta, que l’on nomme aussi sagoutier du Japon ou cycas du Japon est une plante communément cultivée dans les jardins du littoral méditerranéen. Il est suffisamment résistant au froid pour être rustique sur la zone littoral. Dans les terres, il est préférable de prévoir une protection hivernale si les hivers sont froids. On peut aussi cultiver ce cycas en pot et le rentrer sous serre ou dans une véranda.

Plantation et entretien

Cycas revoluta a des besoins semblables à ceux des palmiers. Il a besoin d’un sol drainant et d’une exposition ensoleillée. Bien qu’il soit tolérant à la sécheresse et que l’on connait de beaux spécimens qui ne bénéficient d’aucun arrosage, on apportera du arrosage abondant chaque semaine entre juin et septembre.

Cycas revoluta au Domaine du Rayol
Cycas revoluta au Domaine du Rayol

Certaines racines des cycas forment des nodosités. Ces structures proches de la surface du sol sont nommées racines corailloïdes, car elles ressemblent à du corail. Leur intérieur contient des bactéries qui vivent en symbiose avec la plante. Ces bactéries fixent l’azote de l’air et restituent à la plante des matières azotées. Ainsi, les cycas sont capables de pousser sans apport d’azote.

Toutefois, les cycas répondent bien à une fertilisation au printemps ou en été. On observe que les plantes fertilisées déploient un feuillage de plus bel aspect. Un engrais à libération lente convient bien pour ces plantes. On pourra choisir une préparation à base de corne torréfiée ou de sang séché.

Rusticité du Cycas revoluta

D’origine subtropicale, ce cycas est capable de résister à des gels modérés, mais en dessous de -7 °C sont feuillage risque de bruler. Au delà de -10 °C la plante peut subir d’importants dégâts. Il est donc conseillé de prendre des précautions pour l’hiver, si vous jardinez dans l’arrière pays provençal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

28 − 27 =