Encephalartos longifolius : botanique, plantation et entretien

Encephalartos longifolius est une plante de l’ordre des cycadales. Ce cycas est originaire d’Afrique du Sud.

Botanique d’Encephalartos longifolius

Encephalartos longifolius est semblable à Cycas revoluta, car ces deux espèces sont des cycadales. Mais elles se sont pas de la même famille.

Comme pour tous les cycas, il existe des plantes qui portent des cônes mâles et d’autres qui portent des cônes femelles. Les deux types de plantes doivent se retrouver à proximité pour que la pollinisation s’effectue et que l’on obtienne des graines viables. Car attention, chez les cycas les ovules non fécondés se développent en semence sans embryon.

Plantation et entretien

Encephalartos longifolius est une plante assez robuste pour être cultivée dans les jardins les plus abrités du sud de la France. C’est vrai pour les plantes qui ont formé une base d’au moins 10 centimètres de large. Les plantes moins développées sont souvent plus fragiles et doivent poursuivre leur croissance en pot et à l’abri durant l’hiver.

La plantation se fait dans un sol drainant et en exposition ensoleillée. Bien que ce cycas soit résistant à la sécheresse, il est préférable de l’arroser entre juin et septembre, une fois par semaine. La croissance est alors plus rapide et les plantes émettent chaque année une couronne de nouvelles feuilles.

Le froid est le facteur limitant à une plus large adoption. Les plantes peuvent endurer des températures jusqu’à -8°C et peut-être un peu moins. Mais ces épisodes doivent être de courte durée et être suivis par un réchauffement diurne important.

Encephalartos longifolius a une potentiel ornemental important pour les jardins de la Côte d’Azur et de la Provence côtière. Contrairement aux palmiers, les cycas ne sont pas affectés par le charançon rouge et par le papillon palmivore. Malheureusement, cette plante est de croissance assez lente et se retrouve rarement proposée en dehors des pépinières spécialisées.

Pour en savoir davantage

Pour découvrir de nombreuses espèces de genre Encephalartos – et mieux connaître leur culture et leur protection – consultez cette page du site succulentes.net.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 31 = 40