kumquat : entretien, rusticité et usages

Le kumquat est un agrume que les botanistes connaissent sous le nom scientifique de Citrus japonica ou de Fortunella japonica. Il s’agit d’une espèce intéressante pour les jardins du sud-est de la France. Les plantes sont suffisamment résistantes aux températures négatives pour résister aux hivers rigoureux. Mais l’intérêt de s’arrête pas à la rusticité de cet arbuste, car les fruits comestibles ont leurs adeptes.

Plantation et entretien du kumquat

Les kumquats ont des besoins semblables aux autres agrumes. Pour réussir leur culture, il faut rassembler les conditions suivantes :

  • Sol drainant
  • Exposition ensoleillée ou mi-ombre
  • Position abritée des vents du nord

La plantation se fait de préférence au printemps, au mois d’avril ou au mois de mai. Il faudra arroser la plante régulièrement la première année, jusqu’au pluie d’automne. Car les kumquats nouvellement plantés peuvent souffrir de la sécheresse estivale. Deux arrosages par semaine conviennent.

Les années suivantes, un arrosage par semaine est suffisant. Rappelons que la plupart des agrumes ont besoin d’une irrigation, car ces plantes sont originaires de climats subtropicaux où les précipitations sont importantes en été et moins abondante en été. L’inverse d’un climat méditerranéen.

Si vos hivers sont souvent marqués par de fortes gelées, il convient de planter vos agrumes à proximité d’un mur. Celui-ci protège les plantes des vents froids, mais permet aussi de restituer – par radiation – la chaleur emmagasinée durant la journée.

Rusticité de Citrus japonica

Cultivé dans de bonnes conditions, les plantes – après quelques années de pleine terre – sont capables de survivre à des températures négatives, jusqu’à -10°C à -15°C.

La résistance au froid dépend de nombreux facteurs : température minimale, temps passé sous zéro degré Celcius, vitesse du vent, exposition de la plante et humidité du sol. Ainsi, l’avenir de la plante dépend beaucoup des choix du jardinier à la plantation.

Vous pouvez toutefois planter un kumquat dans votre jardin sans prendre de risque, si vous êtes en plaine côtière depuis les Bouches-Rhône jusqu’aux Alpes-Maritimes. Bien entendu, sa culture a été réussi en d’autres endroits de Provence et ailleurs en France. C’est le cas en Occitanie et en Aquitaine.

Ainsi, le kumquat est l’une des espèces d’agrumes les plus rustiques que l’on puisse cultiver en France.

Utilisations du kumquat

Le kumquat est un agrume dont les fruits de petits tailles peuvent être consommés. Le goût particulier de ces fruits ne ravi pas tout le monde. Mais les kumquats ont leurs adeptes.

On retrouve dans les pépinières des variétés de kumquat dont les fruits n’ont pas la même forme. On distingue alors des fruits allongés et des fruits ronds.

Enfin, les kumquats forment des arbustes denses qui atteignent deux mètres de hauteur. Lorsqu’ils se couvrent de fruits, ces plantes au feuillage persistant sont particulièrement ornementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WC Captcha 62 − 57 =