Le laurier tin : Viburnum tinus

Le laurier tin – nommé Viburnum tinus par les botanistes – est une plante commune dans le maquis méditerranéen. On connaît aussi cette plante sous les noms de viorne tin et de fatamot. Certains l’appellent laurier thym, mais cela n’est pas correct.

Il s’agit d’un buisson au feuillage persistant dense. Il se prête bien à la création de haies libres. Pour cet usage, il peut être associé à d’autres espèces locales ou exotiques. Les sujets bien enracinés supportent parfaitement la sécheresse et correspondent au besoin d’économiser l’eau dans les jardins privatifs et les espaces verts. Sa bonne résistance aux gelées permet son adoption au delà du sud-est de la France.

Comment reconnaître Viburnum tinus ?

Viburnum tinus forme un arbuste qui peut monter jusqu’à trois mètres de hauteur. Son feuillage est persistant, ce qui permet de constituer des haies brises vents efficaces tout au long de l’année. Les feuilles sont entière et ovales. Elles sont légèrement duveteuses en dessous. Sur la face supérieure elles sont luisantes, ce qui est caractéristique de nombreuses plantes qui poussent dans les maquis et les forêts méditerranéennes.

Le laurier tin est une plante florifère qui porte des fleurs blanches en hiver, regroupées en corymbes. Ces fleurs dégagent un parfum agréable et attirent les abeilles. Elles sont une source de nectar durant une période où les insectes en manque souvent. C’est une raison supplémentaire pour planter quelques lauriers tins si vous avez la place suffisante.

Laurier tin et laurier rose sont-ils de la même famille ?

Bien que son nom commun est proche du laurier rose, ces deux plantes n’appartiennent pas à la même famille. Nerium oleander est membre de la famille des Apocynacées, alors que Viburnum tinus appartient à la famille des Adoxacées.

Le laurier tin est beaucoup moins toxique que le laurier rose. Mais la consommation des petites baies noires provoque des troubles digestifs. Il faut donc en dissuader les enfants. En revanche, les oiseaux semblent se régaler et contribuent à disperser les graines dans l’environnement.

Il en va de même avec le laurier sauce – connu sous le nom de Laurus nobilis – qui appartient à la famille des Lauracées. En botanique, il ne faut pas se fier aux nom communs, mais davantage aux véritables filiations.

Comment planter un laurier tin ?

Le laurier tin est une plante de culture facile. Cette espèce supporte de nombreux sols, mais préfèrent ceux qui sont drainants. C’est-à-dire que l’eau doit pouvoir s’infiltrer et ne pas stagner au niveau des racines. Le sol peut être calcaire ou non, mais la plante appréciera un apport de compost ou de fumier bien décomposé à la plantation.

La plantation a lieu de préférence en automne. Cette période est préférable si vous jardiner en région méditerranéenne. La plante aura plus de temps pour constituer un système racinaire avant le retour de l’été, toujours chaud et sec dans le sud-est de la France.

Dans la nature, le laurier tin pousse aussi bien à l’ombre qu’en plein soleil. C’est surtout sur les exposition ensoleillée que le port de la plante est le plus compact.

On planter le laurier tin en isolé, en petit groupe ou en haie. Pour que les plantes ne soient pas trop serrée, il faut laisser un mètre et demi entre deux sujets. Cet espace sera rapidement comblé, car la croissance est assez rapide.

Quelle est la rusticité de Viburnum tinus ?

Viburnum tinus se retrouve dans une grande partie de la France, à l’état sauvage mais surtout à l’état cultivé. Cet arbuste confirme sa bonne rusticité.

Cette espèce peut supporter une température de -15°C. C’est une plante qui démontre aussi une bonne résistance à la sécheresse. Toutefois, il est nécessaire d’arroser durant le premier été les plantes qui seront plantées de préférence l’automne d’avant. Car c’est l’étendu du système racinaire qui permet à cette plante de résister avec de faibles précipitations.

Le laurier tin est aussi résistant aux embruns et peut être employé dans les jardins de bord de mer. Il est aussi peu sensible à la pollution et l’on peut l’utiliser dans les jardins et parcs des villes.

Quelles sont les variétés du laurier tin

Il existe plusieurs variétés du laurier tin. Les horticulteurs ont réalisé des sélections pour proposer aux jardiniers des plantes parfois plus florifères et compact. Ce qui rend leur usage plus adapté à de petits jardins et même dans un pot que l’on peut installer sur une terrasse.

Voici quelques variétés intéressantes :

  • Viburnum tinus ‘Bewley’s Variegated’ au feuillage marginé
  • Viburnum tinus ‘Compactum’ de taille réduite ;
  • Viburnum tinus ‘Eve Price’ de port compact
  • Viburnum tinus ‘Gwenlian’ aux fleurs blanc-rosé
  • Viburnum tinus ‘Macrophylla’, variété aux grandes feuilles
  • Viburnum tinus ‘Purpureum’ aux jeunes feuilles pourprées
  • Viburnum tinus ‘Variegatum’ aux feuilles panachées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WC Captcha − 1 = 4