Strelitzia nicolai : plantation et entretien

strelitzia nicolai

Strelitzia nicolai est une plante originaire d’Afrique australe. On la retrouve dans les forêts côtières de l’est de l’Afrique du Sud, mais aussi au Mozambique, au Botswana et au Zimbabwe. Son aspect est proche de l’arbre du voyageur (Ravenala madagascariensis) et certains jardiniers le confondent avec un bananier. Très ornementale, cette espèce incarne l’exotisme. Malheureusement, sa résistance au gel est faible et son acclimatation n’est pas garantie au delà des jardins les mieux protégés du bord de mer.

Quelle est la rusticité de Strelitzia nicolai ?

Strelitzia nicolai est touché dès -2°C. Ces grandes feuilles se tâchent, puis meurent. Il est donc important de lui réserver une situation abritée. Comme souvent, une plantation contre la façade sud d’une maison constitue le meilleur emplacement au jardin.

La mi-ombre ne pose pas trop de problème, même si les plantes pousseront plus rapidement en exposition ensoleillée. La proximité d’arbres au feuillage persistant apporte une protection supplémentaire contre le gel. Mettez à profit les canopées pour protéger ces plantes gélives.

Strelitzia nicolai. Photo de Tracie Hall.

Strelitzia nicolai est toutefois capable d’émettre des rejets depuis ses parties enterrées. Les plantes peuvent ainsi survivre à une gel de -5°C, mais prendront plusieurs saisons avant de reprendre leur plus bel aspect.

Plantation et entretien

Strelitzia nicolai est une plante qui produit plusieurs stipes. Dans de bonnes conditions elle atteint et dépasse les cinq mètres de hauteur. On connaît des sujets de dix mètres de hauteur et de plusieurs mètres de largueur. Il faut donc choisir une place où ses dimensions ne poseront pas de problème. Si l’on ne dispose pas d’un tel espace, mieux vaut s’orienter vers des espèces moins encombrantes, comme Strelitzia juncea et Strelitzia reginae.

En dehors de sa sensibilité aux températures négatives, cette espèce se montre robuste et pousse rapidement. Le sol doit être drainant et sera enrichie à la plantation par un apport de compost, de terreau ou de fumier bien décomposé. Le structure du sol sera ainsi améliorée. Ce qui facilitera l’enracinement profond de la plante.

Strelitzia nicolai est une plante qui apprécie l’arrosage durant les périodes chaudes de l’année. Un à deux arrosages importants sont à prévoir chaque semaine, entre juin et septembre.

L’entretien se limite à la coupe des feuilles qui se dessèchent. Car sans entretien, l’aspect ornemental de Strelitzia nicolai décroit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 81 = 82