Strelitzia reginae : rusticité, plantation et entretien

strelitzia reginae

Strelitzia reginae est une plante très largement cultivée à travers le monde. Elle est produite aussi bien pour être cultivée dans les jardins, en pot comme plante d’intérieur, mais aussi pour fournir des fleurs coupées.

Dans les jardins méditerranéens, on retrouve souvent cet oiseau du paradis – comme il est souvent nommé – partout où le climat le permet. Car les températures négatives constituent le facteur limitant pour son adoption en extérieur. Toutefois, il reste toutefois plus rustique que son cousin géant Strelitzia nicolai et plus facile à protéger.

Rusticité de Strelitzia reginae

Strelitzia reginae est une espèce native d’Afrique du Sud. Dans la nature, cette plante pousse souvent sur les berges des cours d’eau et parfois en lisière de forêt. Dans ses habitats, les températures négatives sont rares et peu intenses. Ainsi, le feuillage de Strelitzia reginae est souvent marqué et détruit par le froid à partir de -5°C.

Heureusement, les parties enterrées de la plante supportent mieux le gel. Ce qui permet de compter sur une repousse tant que les températures ne passent pas sous -8°C. Toutefois, il faudra au moins de deux saisons pour qu’une plante retrouve son aspect ornemental.

Si vous souhaitez cultiver Strelitzia reginae mais que votre jardin ne bénéficie pas d’un climat sans gel, il faudra prévoir des protections hivernales. Les plantes peuvent être recouvertes par un voile d’hivernage. Ce qui permet d’augmenter la tolérance de quelques degrés.

Plantation et entretien

Dans le sud-est de la France et dans les jardins abrités de la façade atlantique, il est important de choisir une exposition favorable pour limiter le risque de gel. Les meilleurs endroits sont abrités des vents froids et proches des murs et habitations. Un emplacement ensoleillé orienté vers au sud et contre la façade d’une maison est idéal.

Strelitzia reginae a besoin d’un sol drainant. Ces racines ne supportent pas l’humidité prolongée durant l’hiver. Si votre sol est argileux, un amendement avec du compost, du fumier ou du terreau améliorera sa structure.

Cette plante est capable de supporter la sécheresse. Mais des arrosages doivent être pratiqués durant le premier été pour favoriser l’enracinement. Un ou deux arrosages par semaine permettent d’obtenir une belle plante. Et le plein soleil stimulera une floraison abondante.

fleur de strelitzia reginae
Fleur de Strelitzia reginae visitée par un oiseau nectarivore. Source Pixabay

En dehors du choix d’un site favorable à sa culture, Strelitzia reginae est une plante facile. L’entretien annuel consiste à supprimer les feuilles desséchées et à apporter une fertilisation organique, avec un engrais à libération lente ou un paillage au printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WC Captcha + 66 = 71