Wollemia nobilis : le pin de Wollemi

Wollemia nobilis est nomme Pin de Wollemi. Il s’agit d’un conifère australien qui provient d’une vallée isolée du sud-est de l’Australie. Cette plante de la famille des Araucariacées est l’une des plus ancienne forme connue et qui existe toujours sur terre. On peut presque parler d’un fossile vivant. Encore très rarement cultivée, cette plante passionne les jardiniers amateurs et ceux qui exercent dans un jardin botanique.

De sa découverte à sa culture en Provence

Le premier exemplaire de Pin de Wollemi planté en France l’a été au Jardin zoologique tropical, à La Londe-les-Maures dans le Var. Juste après la plantation d’un sujet mis en terre à Monaco.

Maintenant, le pin de Wollemi a été introduit dans plusieurs jardins botaniques de France, mais aussi dans des jardins de passionnés de plantes rares.

Comment cultiver le pin de Wollemi ?

Le pin de Wollemi est une espèce qui semble de culture facile dès que le climat et le sol lui conviennent. Cette plante qui pousse au fond de canyons apprécie les ambiances fraîches. On retrouve d’ailleurs de beaux exemplaires de Wollemia nobilis en Angleterre et même en Ecosse.

wollemia nobilis
Wollemia nobilis, jeune plante cultivée au Parc Gonzales, à Bormes-les-Mimosas (Var).

Comme les autres membres de la famille des Araucariacées, le pin de Wollemi doit êre cultivé sur un terrain drainant pour garder les racines au sec durant l’hiver. Dans des conditions inappropriées, les champignons du sol peuvent s’attaquer à une plante et la tuer.

Quelle est la rusticité de Wollemia nobilis ?

La résistance au froid de Wollemia nobilis n’est pas encore bien connue. Mais les plantes peuvent survivre à des gelées jusqu’à -10°C, si l’exposition au froid est de courte durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

50 − 44 =