Yucca tompsoniana : plantation et entretien

Yucca thompsoniana est une espèce de plantes xérophytes originaires du Texas et du nord-est du Mexique. Poussant dans des conditions climatiques extrêmes, ce yucca est capable de survivre sous un climat méditerranéen et d’autres régimes tempérés, si l’on veille à respecter certaines conditions de culture.

Plantation et entretien

Comme la plupart des plantes xérophytes, le plus important est de réserver un emplacement ensoleillée sur un sol drainant. L’eau de pluie ne doit pas stagner longtemps au niveau des racines de la plante.

Yucca thompsoniana au Domaine du Rayol
Yucca thompsoniana au Domaine du Rayol

Yucca thompsoniana forme avec le temps des sujets qui portent plusieurs rosettes de feuilles. Ainsi, la partie aérienne de la plante peut devenir très lourde. On assiste parfois à des yuccas qui se couchent sur le sol ou bien qui cèdent à leur base. Ce phénomène semble plus commun en culture que dans la nature. Quoi qu’il en soit, il est préférable de placer un solide tuteur et de garder la plante attachée à celui-ci tout au long de sa vie.

Yucca thompsoniana peut survivre sans problème à la sécheresse estivale. Mais l’on peut aussi lui apporter un arrosage chaque semaine, lorsqu’il fait très chaud. Sous nos climats, l’irrigation sera bienvenue entre juin et septembre. Le reste de l’année, les précipitations naturelles seront suffisantes.

Résistance au froid de Yucca thompsoniana

Yucca thompsoniana est une espèce particulièrement résistante au froid. Si l’on plante ce yucca sur un terrain drainé, il peut résister à de très basses températures. Des sujets ont supporté sans problème -20°C. La neige ne lui pose pas de problème particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 + 2 =