Romarin : plantation, entretien et usages

Le romarin est nommé Rosmarinus officinalis ou Salvia rosmarinus par les botanistes. Il est connu pour ses qualités aromatiques et médicinales. Ce petit arbuste est aussi intéressant pour son feuillage persistant odorant et pour sa floraison bleutée. Il est l’une des espèces représentatives du jardin méditerranéen, avec les lavandes et l’olivier.

La botanique du romarin

Le nom romarin est peut être dérivé du terme ros marinus qui signifie en latin rosée de mer. Le romarin est une plante originaire du pourtour méditerranéen et qui l’on trouve généralement sur les plaines littorales. Il se retrouve surtout sur les sols calcaires.

Le romarin appartient à la famille des Lamiacées, tout comme le thym, les lavandes, les menthes et les sauges. Tout comme ces plantes, cet arbuste porte un feuillage persistant et odorant.

Comment planter et entretenir cet arbuste ?

Le romarin est suffisamment rustique pour être cultivé dans le sud-est de la France et au-delà s’il est cultivé sur un sol drainant. Car l’humidité persistante au niveau des racines réduit sa résistance aux températures négatives.

De plus, cette persistance d’eau favorise le développement des maladies du système racinaire, comme celle causée par le rhizoctone noir. Pour obtenir de bons résultats avec le romarin, il faut le planter sur une pente, sur une rocaille ou sur restanque. Sa culture est identique à celle des lavandes et l’on peut associer ces plantes ensemble.

Les qualités du romarin

Cette plante est connue depuis l’antiquité pour ses propriétés médicinales et aromatiques. Et le romarin était utilisé par les peuples méditerranéen. Un peu plus tard, Charlemagne conseillait la culture du romarin dans les domaines royaux.

De nos jours, le romarin est cultivé comme plante d’ornement dans les jardins et les espaces verts. Mais à plus grande échelle dans plusieurs pays d’Europe du Sud et d’Afrique du Nord pour la production d’huiles essentielles.

Le romarin est une plante mellifère bien connue en Provence et le miel de romarin à ses amateurs tout autour du monde. Si vous êtes concerné par la protection des insectes pollinisateurs, vous devez cultiver quelques plantes de romarin dans votre jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 3 = 7