Phacelia tanacetifolia : plante amie des abeilles

Phacelia tanacetifolia est une plante herbacée annuelle communément nommée phacélie à feuilles de tanaisie. Elle est souvent cultivée comme jachère et ressource mellifère. On peut la semer à la fin de l’hiver pour s’en servir comme engrais vert. Sa floraison abondante et prolongée est appréciée par les insectes et particulièrement par les abeilles mellifères. Cette espèce s’adapte facilement et se montre rustique sous divers climats tempérés, aussi bien océanique que méditerranéen.

Qu’est ce que la phacélie ?

La phacélie est une plante herbacées annuelles qui appartient à la famille des Boraginacées. C’est une plante exotique qui est originaire des régions arides du sud-ouest des États-Unis et du nord-ouest du Mexique. Elle est communément cultivées dans les régions tempérées du monde entier.

Usages de la phacélie

Cette espèce de phacélie est une plante mellifère intéressante et les champs cultivées avec Phacelia tanacetifolia sont souvent bordées par des ruches. Elle peut être cultivée sur de grandes parcelles, mais aussi sur de petite surface, comme dans un potager.

Le nectar produit par la plante permet la production par les abeilles d’un miel au parfum agréable, à la couleur jaune foncée. D’autres insectes apprécient sa floraison prolongée, comme les bourdons que l’on retrouve en grand nombre sur les inflorescences. Chaque fleur produit une quantité de nectar qui devient maximale en fin de matinée et en début de matinée. C’est la chaleur qui stimule cette production.

Phacélie et abeilles
Abeilles qui butinent des fleurs de phacélie. Crédit : Pixabay

Les rendements de miel sont très importants avec la phacélie. Des apiculteurs annoncent des quantités entre 100 et 500 kilogrammes de miel par hectare. Certaines sources indiquent qu’il est possible d’obtenir jusqu’à 1000 kilogrammes de miel par hectare sur une année, si les conditions météorologiques et de culture sont optimales. La phacélie vient se placer en tête des cultures les plus mellifères, comme le lavandin par exemple, que l’on peut retrouver cultiver dans l’arrière pays provençal.

La phacélie est une plante utilisée comme engrais vert. Elle est introduite dans les systèmes d’alternance de cultures. Il s’agit d’une plante de jachère. Son système racinaire améliore la structure du sol. Pour optimiser cet usage, la fauche de cette plante se fait deux mois après le semis. Sa décomposition sur place permettent d’enrichir le sol en matière organique et contribue à conserver ses qualités agronomiques.

La culture de la phacélie peut se faire au printemps avant la culture de plantes exigeantes en chaleur que l’on plantera en mai ou juin. Cela permet de garder le sol couvert et d’éviter son altération par lessivage. Mais aussi d’étouffer les mauvaises herbes les plus vigoureuses, comme le chiendent.

Cultiver Phacelia tanacetifolia

Phacelia tanacetifolia est une plante qui s’adapte de nombreux types de climat tempérés. On peut la cultiver presque partout en France. L’implantation se fait par semis. Les graines pour germer ne doivent pas être exposées à la lumière. Il faut donc les recouvrir de quelques millimètres de terre. Après le semis d’un à deux grammes de graines au mètre carré sur un sol nu, on passe le râteau pour recouvrir les semences de terre.

La germination se fait plus rapidement à une température de 10°C à 15°C. S’il fait trop chaud, la levée est inhibée. L’arrosage n’a pas besoin d’être trop abondant. Par chance pour les jardiniers du sud-est de la France, la phacélie est une plante qui apprécie les sols drainants et pas trop humides. Sans parler de sécheresse, cette culture se développe bien, même si les pluies de printemps sont peu abondantes.

Phacelia tanacetifolia en floraison
Champ de Phacelia tanacetifolia, plantes cultivées à Bormes-les-Mimoses dans le Var.

La croissance de la phacélie est assez rapide. Cette herbacée atteint sa maturité après 3 mois de culture et mesure alors entre 50 centimètres et un mètre de hauteur. La floraison se produit au printemps et en été. Mais les semis tardifs donnent des plantes qui fleuriront en été et en automne.

Pour résumer

La phacélie est une plante providentielle pour les agriculteurs et les apiculteurs qu’ils soient amateurs ou professionnels. Sa croissance est rapide et elle peut venir occuper une surface pour quelques mois seulement. On peut aussi effectuer plusieurs semis successifs sur la même parcelle pour obtenir des floraisons en décallage – du printemps à l’automne – ce qui permet d’offrir aux insectes pollinisateurs du nectar de façon continue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 79 = 89